L’observatoire Chahed pour le contrôle des élections et le soutien des transitions démocratiques a constaté que les élections du Conseil supérieur de la magistrature se sont déroulées, dans l’ensemble, sans graves irrégularités.

L’observatoire précise que les horaires d’ouverture et de fermeture des bureaux de vote ont été respectés. Les observateurs, parmi les membres de la société civile et les représentants des candidats étaient bien présents à l’intérieur et à l’extérieur des centres de vote, en plus des journalistes.

L’observatoire note, toutefois, qu’un électeur du corps de la magistrature n’a pas trouvé son nom dans le registre des électeurs, et a été, de ce fait, privé de son droit de voter.
L’affluence était moyenne à l’heure de fermeture des centres de vote.

L’Association Tunisienne pour l’intégrité et la démocratie des élections (ATIDE) a, de son côté, estimé que le taux de participation était ” décevant ” et n’a pas atteint ” le chiffre escompté ” étant donné qu’il n’a pas dépassé 60,63pc (enregistré à Kairouan). Faible affluence de la femme

L’Association regrette la présence des portraits de candidats dans l’isoloir d’un bureau à Tunis.

La coalition “Awfia” pour le contrôle de l’intégrité des élections a relevé le manque d’indications orientant les électeurs dans les bureaux de vote de Sousse, Bizerte, Monastir, Médenine et Sfax.

La coalition a, par ailleurs noté, un important déploiement sécuritaire devant les différents bureaux de vote, faisant observer que les conditions de travail des journalistes et des représentants de la société civile étaient favorables.

De son coté, la Ligue des femmes électrices (LET) a constaté une faible affluence des femmes dans les bureaux de vote.
Elle a déploré la poursuite des campagnes électorales le jour du scrutin, censé être un jour de silence.

La LET a regretté la présence d’associations professionnelles et syndicales, de candidats et de leurs représentants dans les bureaux de vote du Kef, Gafsa, Monastir, Tunis et Sidi Bouzid. L’association a remarqué aussi la présence des portraits des candidats le jour du scrutin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *